Le Prix International pour les droits de l’Enfant décerné à Berlin à la guinéenne Kadiatou Touré

0
1

La remise du prix Ulrich Wickert pour les droits de l’Enfant a eu lieu ce jeudi 28 septembre 2017 à Berlin, la capitale allemande. La Guinée remporte le prix International à travers notre consœur Kadiatou Touré. Il s’agit du ‘’Prix Ulrich Wickert pour les droits de l’Enfant’’.

C’est à l’issue d’un concours lancé il y a quelques mois par Plan international à travers la fondation Ulrich Wickert que la journaliste guinéenne a gagné ce prix. Sur 16 pays postulant à travers le monde dont 92 Sujets, seul le film documentaire, Kolian Toly : l’excision à l’épreuve du temps a retenu l’attention du jury. ‘’Charlotte Maihoff’’ un des membres du jury, explique les raisons du choix du film. ‘’Le Thème est très important. Dans le film, tous les acteurs impliqués dans les mutilations génitales féminines ont été touchés. Et c’est très important. C’est-à-dire que dans le film, on peut discuter différents aspects. C’est ce qui a beaucoup touché ceux qui ont regardé le film et qui a contribué à le sélectionner. C’est très touchant qu’on n’ait pas vu l’excision par ce que c’est très dur à voir. Mais on voit directement les préparatifs, les pleures des enfants.  De là on peut dire que ce film traduit typiquement ce que les gens disent de la tradition. Je trouve très important qu’on prenne l’initiative de construire des camps d’initiation sans blesser la jeune fille’’, a-t-elle expliqué. Le prix du journalisme de la fondation Ulrich Wickert récompense chaque année les meilleurs documentaires et reportages réalisés sur le droit des enfants. Ce prix honore l’engagement des jeunes filles et garçons dans les pays en voie de développement qui défendent leurs droits dans le cadre de projets médiatiques de Plan International. Le prix Ulrich Wickert pour le droit des enfants est attribué dans les trois catégories suivantes:

Le prix international. Il récompense un ou une journaliste pour sa contribution médiatique traitant du droit des enfants dans l’un des 52 pays du programme Plan International. C’est justement celui-là dont notre consœur de la RTG a bénéficié. ‘’C’est un honneur pour moi de remporter ce prix. Cela prouve que les efforts que j’ai fournis dans la réalisation de ce film documentaire n’ont pas été vains. On qualifie souvent les journalistes guinéens d’incompétents. A travers ce prix, nous prouvons le contraire. C’est l’occasion pour moi de remercier l’ambassade des USA qui a cru en moi et qui a mis les moyens nécessaires à ma disposition afin de réaliser ce travail. Aux habitants de Kolian Toly qui m’ont accueillie comme une des leurs. Qu’ils sachent que leur souhait de voir la construction d’un camp d’initiation pour la jeune fille sera réalisé. Kolian sera un model de réussite pour l’abandon de l’excision en Guinée‘’, promet le récipiendaire.
Ensuite le prix Allemagne / Autriche est celui décerné en Allemagne et en Autriche à un journal pour une contribution médiatique ayant pour sujet le droit des filles dans l’un des 52 pays du programme Plan International.

Enfin le Prix ​​spécial est attribué à un groupe d’enfants ou d’adolescents qui s’engagent dans le cadre d’un projet médiatique Plan International pour les droits des enfants dans l’un des 51 pays où Plan Intervient.

Pour cette année, 4 prix ont été décernés. Il faut rappeler que Kadiatou Touré a, en 2013, remporté le prix Hadiatou Sow organisé par une ONG guinéenne qui fait la promotion du journalisme féminin. Elle avait présenté à l’époque, un film documentaire sur le travail des enfants dans les mines en Haute Guinée. Sacrée Kadiatou !

kaloumpresse.com: Bagui Cissé

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here